Le livre « Harkis au camp de Rivesaltes – La relégation des familles – Septembre 1962 – Décembre 1964 » par Fatima Besnaci-Lancou

Le livre « Harkis au camp de Rivesaltes – La relégation des familles – Septembre 1962 – Décembre 1964 », par Fatima Besnaci-Lancou, parait le 20 juin 2019 en librairie, aux éditions Loubatières.

Le camp de Rivesaltes, dans les Pyrénées-Orientales, a été un camp d’internement et de relégation utilisé à partir de la fin des années 1930 jusqu’aux années 1960. Dans le cadre de la collection  » Récits et témoignages  » du Mémorial du Camp de Rivesaltes, Fatima Besnaci-Lancou, historienne et essayiste, a rassemblé quinze témoignages relatant les conditions dans lesquelles des familles de harkis ont été internées dans le camp à partir de l’été 1962. 

L’auteure, elle-même alors enfant, y fut internée. A travers les parcours de ces hommes et de ces femmes, c’est tout un pan de l’histoire entre l’Algérie et la France qui s’incarne au fil des récits. En co-édition avec le Mémorial du Camp de Rivesaltes, collection  » Récits et témoignages « , sous la direction scientifique de Denis Peschanski, historien.

Publicités

Colloque « Conflits, guerres et traumas » à Amiens les 24 et 25 mai 2019: 3 interventions sur le sujet des harkis

Un colloque intitulé « Conflits, guerres et traumas – Témoigner, soigner, reconstruire » aura lieu les vendredi 24 et samedi 25 mai 2019 à Amiens. Il verra notamment les interventions de :

  • Malika Bennabi (Maîtresse de conférences-HDR, Psychologue, Université de Picardie Jules Verne) sur le thème : « Harkis : une impasse mémorielle bi-partite « .
  • Fatima Besnaci-Lancou (Docteure en histoire) sur le thème :  » Les camps de Harkis en France : relégation ou enfermement ? ».
  • Nadia Guernou (Psychologue clinicienne, Amiens) sur le thème :  » Harkis et fils de harkis : le silence en héritage »

Pour plus d’informations sur ces journée, suivre ce lien

Le drame des harkis et François Hollande : OUI à la reconnaissance de la responsabilité, NON à l’assistanat !

Un texte de Fatima Benamara

Fatima Benamara
Fatima Benamara
Fatima Benamara, responsable de la région Champagne – Ardenne de l’association harkis et droits de l’Homme, nous livre ses réflexions après les cérémonies du 25 septembre 2012  (voir en fin de texte la dépêche AFP relative à cette cérémonie) :

  

Les conclusions de la première rencontre avec le Ministre délégué aux anciens combattants, le 18 septembre 2012,  n’étaient  guère réjouissantes. La cérémonie  du 25 septembre à Paris, quant à elle,  n’a pas répondu à la seule revendication, « la reconnaissance de la responsabilité des gouvernants français dans l’abandon, les massacres de harkis et les conditions d’accueil des familles rescapées dans les camps en France », tel que François Hollande l’avait formulé dans sa lettre aux associations de harkis le 5 avril 2012. Sarkozy et Hollande, bonnet blanc et blanc bonnet ? L’avenir le dira… A ce jour, l’engagement n’est pas tenu.

Lire la suite « Le drame des harkis et François Hollande : OUI à la reconnaissance de la responsabilité, NON à l’assistanat ! »